11 octobre 1992 : promulgation par Jean Paul II du catéchisme universel de l’Église catholique. Un moyen d’en finir avec l’esprit de collégialité de Vatican II ?

Vatican 2 (1962-1965) n’avait pas abouti à la rédaction d’un catéchisme à la différence de son prédécesseur le Concile de Trente à l’époque où le protestantisme se développait à la Renaissance. Les pères conciliaires n’avaient pas non plus jugé bon d’établir une liste des erreurs du monde moderne à combattre comme l’Église l’avait fait au 19ème siècle. Cela avait d’ailleurs passablement irrité les traditionalistes… Le souhait des évêques présents au Concile était plutôt d’établir une Église reposant sur le cheminement personnel, la liberté de conscience et le dialogue.

Si catéchisme il devait y avoir, sa rédaction serait laissée, dans un souci d’insertion dans les réalités nationales spécifiques, aux bons soins des conférences des évêques nationales. Au cours des décennies qui suivirent, de nombreux épiscopats se lancèrent dans cette vaste entreprise. Les Pays-Bas ne comptaient que sept évêques qui se mirent rapidement d’accord. Rédigé dans l’esprit d’ouverture du moment, leur catéchisme fut publié en 1966 et il connut un grand succès avec une traduction en plusieurs langues. Mais vite dénoncé à Rome par des mouvements conservateurs, le texte fut corrigé et resurgit l’idée dans l’esprit des forces opposées au changement d’un catéchisme universel afin de se prémunir de ce genre de situations.

Couverture de la première édition du « Catéchisme hollandais » publié par la Conférence épiscopale des Pays Bas en 1966.

Devenu pape, Jean Paul II accentua ce processus de re-centralisation. Il réunit en 1985 un synode extraordinaire à l’occasion des 20 ans de la fin du Concile (1965). Au cœur de cette assemblée d’évêques à Rome, l’interprétation de l’événement fut mise à la discussion. Peut-on admettre une rupture ou faut-il coûte que coûte sauver la continuité de l’enseignement de l’Église ? Schématiquement, la deuxième option, portée Joseph Ratzinger, l’emporta dans des conditions interrogeables alors que les évêques eurent à peine 15 jours pour se prononcer sur des enjeux aussi complexes. En réalité, Jean Paul II et son bras droit souhaitaient ramener l’autorité au centre.

L’idée d’un catéchisme piloté depuis Rome s’imposa alors définitivement. En 1992, après un long travail, le texte est publié et encore aujourd’hui le cœur de l’enseignement catholique. On y trouve pourtant un certain nombre de formulations sur les femmes, les ministères, les divorcés remariés, la peine de mort ou les homosexuels qui sont grandement remises en cause par les communautés et des théologiens patentés. Le texte fut suivi en 1993 d’une encyclique intitulée Veritatis Splendor qui acheva de parfaire l’édifice intellectuel voulu par le pape. Le texte dépeint un monde où rien ne va, où le modernisme et la liberté mal comprise mènent à l’individualisme et à l’hédonisme. Monde dans lequel seule une parole forte, énonçant une vérité reçue d’en haut, non négociable, peut sauver l’être humain… 

En opérant ce resserrement, Jean Paul II n’a -t-il pas contribué à fragiliser l’Église dans son ensemble et assécher le nécessaire travail théologique ? Qui, dans nos sociétés de l’autonomie, peut se reconnaître dans des systèmes dogmatiques aussi centralisés ? À force de rigidifier l’enseignement, le pape n’a-t-il pas induit le risque d’un changement qui ne peut prendre la forme que d’une rupture ? 

Pour en savoir plus sur Jean Paul II et découvrir des aspects moins connus d’un saint que certains ont souhaité voir canonisé en urgence au prix d’une série de difficultés dans l’Eglise catholique aujourd’hui :

Christine PEDOTTI et Anthony FAVIER, Jean Paul II, l’ombre du saint, Paris, Albin Michel, 330 pages.

Disponible en magasin : la Librairie, la Procure, la FNAC, Cultura, Amazon et dans toutes les bonnes librairies ! Et pour les « fans », le site Témoignage chrétien propose des exemplaires dédicacés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s